Définition de l’Internet des Objets
Pour mémoire, « L’Internet des objets représente l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. »
[Src : Wikipédia]

Les missions du musée face aux solutions innovantes
– Protéger le patrimoine :

Conserver, restaurer, protéger, étudier et enrichir leurs collections
· L’Internet des Objets facilite cette mission. Des capteurs de température et d’humidité reportent automatiquement toute anomalie détectée au niveau des œuvres.
· La mission de protection du patrimoine implique aussi la sécurité anti-vol / anti-vandalisme. Des capteurs de mouvements, de chocs et de vibration reportent en temps réel toute action mal intentionnée sur les œuvres et permettent dans la mesure du possible d’arrêter le désastre.

– Diffuser la connaissance

Rendre les collections accessibles au public le plus large, concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion visant à assurer l’accès de tous à la culture :
· C’est la fibre même d’internet ! Il ne faut pas oublier que le Web est issu des travaux du CERN de Genève au début des années 90. Le but étant de partager avec le plus grand nombre les résultats des recherches scientifiques.
· Bien au delà de l’exploitation du média, il s’agit aussi de créer de nouveaux usages, d’exploiter de nouveaux canaux de communication plus attractifs comme les smartphones des visiteurs. Le but est de créer de l’interactivité entre les œuvres et les visiteurs.
« Un renouvellement qui passe par de nouvelles formes de visites. Lors de l’achèvement des aménagements destinés à accueillir le public au musée du Louvre, Jean-Luc Martinez, son directeur général, observait, le 6 juillet dernier, que « le tourisme est en train de changer ». « La question n’est plus tant d’augmenter le nombre de visiteurs [selon le DEPS, le Louvre conserve en 2015 sa position de musée le plus fréquenté du monde avec 8,7 millions de visiteurs même si ce nombre est en diminution par rapport à 2014 (NDLR)] que de savoir comment les accueillir et les aider à tirer un maximum d’enseignements de leur visite. L’essentiel est d’offrir à nos visiteurs un Louvre plus accueillant, plus accessible et plus généreux », ajoutait-il.
Source : Site du Ministère de la Culture et de la Communication

L’internet des Objets peut-il aider le musée à assurer son rôle? Nous répondons : oui !